I am writing an Art Review, "Lecture d'une oeuvre" (Reading an artwork), for each edition of the French magazine L'Echo. Published every second month, L'ECHO is a magazine addressed to the french community in London.

Using the material that I was teaching at the Celsa-Paris Sorbonne, I am happy to be immersing myself again in visual semantics. I hope that these feature articles will bring light on some major artworks and how the study of their composition can reveal the deeper meaning of the work.

Lecture d'une oeuvre

Si le système scolaire nous forme au langage écrit, il ne nous apprend pas le décodage de l’image, – ni malheureusement l’histoire de l’art qui véhicule pourtant une histoire de la pensée inscrite dans les codes de la représentation à travers le temps.

Le dialogue avec une oeuvre implique de la part du spectateur une réception active. Mettons la lumière sur ce qui se passe quand nous «recevons» une œuvre. Un grand nombre de processus se mettent en route en deçà de notre niveau de conscience habituel : décryptage des signes et symboles, recherche de sens et de références à des formes connues, réactions émotionnelles liées à ses références personnelles ou au choc esthétique de l’image, (au niveau du sens comme de la forme). Bien que l’on ait souvent l’impression d’englober l’image d’un seul coup d’oeil, le regard balaye la surface selon un certain parcours. Ce parcours est guidé par la composition qui est en elle-même porteuse de sens.

Les éléments premiers du langage pictural sont la couleur et la forme, mais si l’on rentre dans le détail la liste est plus longue : la ligne, la surface, la texture, le rythme, la densité, le contraste, la dimension et la forme du support, les directions et la dynamique, l’harmonie colorée, etc. Ajoutons que la lecture des images, qu’elles soient photographiques, publicitaires ou artistiques, a les mêmes bases.